Nos horaires :

Du Mardi au Vendredi
De 09:30 à 12:00 et de 14:00 à 19:00

Le samedi
De 09:30 à 12:00 et de 14:00 à 18:30

Tel. : 02 97 81 68 68

Qui sommes nous ?
Notre passion mise à votre disposition depuis plus de 24 ans.

Concessionnaire Triumph,Ducati depuis plus de 17 ans,Kawasaki depuis plus de 11 ans.
Des professionnels de l’accessoire moto et pilote.
Un choix permanent de motos d’occasions révisées et garanties.
Un SAV disponible et performant avec des techniciens expérimentés et formés par nos marques.
Nous proposons des services: financement, assurance, reprise ou rachat de votre moto.
sav@axxessmachine.com
commercial@axxessmachine.com
comptabilité@axxessmachine.com
daniel@axxessmachine.com
News Ducati
S'abonner à un flux RSS AXXESS Machine
commercial@axxessmachine.com
Retrouvez toutes les nouvelles de votre marque préférée.
passez à la Desmothérapie...
découvrez le plaisir du twin à la Bolognaise...
La suite...
LA DISTRIBUTION DESMODROMIQUE
Dans un système classique, à chaque ouverture, le culbuteur exerce une force pour comprimer le ressort, force qui n'est pas intégralement « récupérée » lors de sa détente. Il y a là une source importante de perte de rendement. La « distribution desmodromique » (ou commande desmodromique) est une forme de commande de soupapes sur les moteurs à combustion interne dans laquelle, non seulement la commande d'ouverture de la soupape est commandée par un culbuteur, mais la commande de fermeture aussi, contrairement à la distribution classique qui fait appel à un ou plusieurs ressorts pour l'opération de fermeture. Du fait que le rappel de la soupape est contrôlé, il n'y a plus de danger que la soupape reste enfoncée trop longtemps : on évite alors l'affolement de soupapes.

En effet, sur un moteur classique, à 7 000 tr/min, chaque soupape doit s'ouvrir et se fermer cinquante fois par seconde. Si le ressort est trop faible, son inertie ne permet pas aux spires de se détendre suffisamment vite et les soupapes ne se ferment pas à temps, ne remplissent plus leur rôle et se désynchronisent. Ce décalage se traduit par un rebondissement du poussoir qui vient heurter l'arbre à cames qui, dans l'intervalle de temps nécessaire à la détente du ressort, a tourné[2].

Du fait que l'affolement de soupapes est également dû à des phénomènes vibratoires dans le ressort, on le combat le plus souvent en montant deux ressorts de diamètre différent, qui ont donc un régime d'affolement différent, pour chaque soupape.
...
La suite...